top of page

L’addiction…l’habitude qui t’empoisonne et t’emprisonne !


La kinésiologie pour affronter ton addiction

Se résumant souvent à cette expression « Il/elle est accro à…», l’addiction est devenue un phénomène de société dont on se sert pour décrire l’attachement intense et privilégié d’une personne envers une action, un objet, ou une autre personne…faisant quelques fois sourire.



 

« Connais ton ennemi…»


Dans cet article, je t’invite à faire connaissance avec l’ADDICTION, celle qui, partant d’une simple habitude, vient progressivement t’envelopper, te soumettre à ton anti-volonté et te domine dans un cycle infini de souffrance que tu te sens obligée de nourrir.

 

Avec tes sens, et confortablement installé.e, plonge dans l’orage intérieur d’insécurité que peut procurer cette envie dévorante et le pèlerinage à mener pour la renverser.

Viens à la rencontre de cet ennemi de ton ombre.



 

L’addiction c’est ça :


Désamorce ton addiction avec la kinésiologie Pill'Equilibre

Perfide et sournoise, elle s’insinue tranquillement dans ton corps et dans ta tête, et telle une bombe à retardement, elle attend de te faire imploser.

 

L’addiction, c’est l’habitude que tu as développée pour te soutenir face à une situation que tu ne veux pas observer (anxiété, choc émotionnel, manque de confiance en toi, relation affective difficile, manque affectif, besoins non entendus, actes violents…).

 

Progressivement, elle t’offre une réalité voilée qu’elle ne te fait regarder qu’à travers un anneau tout petit et empoisonne ton esprit et ton corps.


La kinésiolgoie te permet d'observer ta situation sous un autre angle


 

Et finalement, il n'existe qu'une seule vérité pour toi.


La seule vérité qui existe c’est celle qui met tous tes sens en éveil, qui devient alléchante, faussement apaisante :

  • alcool

  • drogue

  • nourriture grignotée

  • scrolling sur internet

  • check des nouvelles notifications toutes les minutes

  • sodas

  • ronger les ongles … (même cette habitude peut te ronger à son tour)


 Et sans crier gare, tu ne peux plus t’en passer car elle te semble vitale et précieuse, alors qu’elle t’empoisonne paisiblement.


La kinésiologie...ton anti poison face à l'addiction


 

Rassure toi, tu n’es pas seul.e !Moi aussi, l’addiction, je l’ai côtoyée !



Ca te fait rire ? Tu n’y crois pas ? Et pourtant !

J’étais lui:

(avec des plus petits yeux et plus de kilos)


j'étais fou de ça.

Le soda (un très précisément) !

  • la couleur sombre qui laisse passer la clarté

  • cette odeur sucrée alléchante

  • le bruit des bulles qui évoquent le rafraichissement d’été

  • le goût à la fois doux et piquant

  • cette sensation générale de frisson qui te parcours à chaque gorgée.

 

Impossible d’arrêter, de résister.

Tous mes sens étaient en éveils.

Et malgré les brûlures d’estomac, j’essayais d’étancher ma soif avec cette surdose de sucre.


Le sucre, c'est un calvère pour t'en défaire.


 

Et j’ai trouvé cette solution non miraculeuse que je te partage aujourd’hui :


La volonté !


Et Oui, pas de baguette magique, pas de solution miracle, juste la fameuse volonté dont tout le monde te parle.

Par contre on m’avait caché certaines vérités, que moi, je souhaite te partager aujourd’hui :

Ta volonté peut revenir,soutenue par la kinésiologie


 

Et les raisons des ces blocages peuvent être :

1. La peur de décevoir

2. La peur de ne pas s’en sortir

3. La peur de ne pas être à la hauteur

4. Le besoin d’être vu

5. L’envie de te faire du mal (l’un des pires freins de ta volonté

6. Autres peurs et croyances que tu gardes en toi sans en avoir conscience

 

Mais pour dépasser ça et avoir accès à ta volonté, tu peux t’appuyer sur :

  • tes proches, qui te conseillent et te soutiennent

  • une activité qui va te redonner la pêche

  • consulter ton médecin traitant

  • un accompagnement qui t’aide à garder le cap à ton rythme



 

Ton habitude…tu as peur que ce soit une une addiction ?

Essaye les étapes suivantes :

 

1. Arrête :

  • Si ton habitude se joue toutes les heures…arrête 1 journée

  • Si elle se joue sur une journée…arrête 2 jours

 

2. Observe ce que ça te fait :

  • Si tu arrives à t’en passer…ce n’est qu’une habitude

  • Si tu deviens une pile, que tu es monté.e sur ressort, que ton corps te fait suer (au sens propre comme au figuré), que ça te rend irritable, ou que tu cherches des excuses pour reprendre…il est temps de te pencher sur cette notion d’addiction.

En tant que kinésiologue, je te propose un accompagnement sans prise de tête


 

Et là, plusieurs possibilités s’offrent à toi !


1. Tu ne sens pas l’appel de ce besoin incessant, ou tu as essayé seul.e, et tu te sens bien ?


Parfait ! Tu n’es pas concerné.e par une potentielle addiction et tu peux avancer sereinement.

 

2. Tu essayes en solo depuis longtemps, rien ne change mais tu veux rester comme ça ?


C’est parfait aussi 😉.

Tu vas pouvoir encore expérimenter encore longtemps ce schéma infernal.


Tu essaieras l’auto persuasion « demain c’est la bonne », et le « OK ! Aujourd’hui c’est l’exception et demain je m’y mets »


Juste un petit conseil…sois vigilant.e à ne pas échanger une addiction par une autre…j’en connais qui ont essayé 👇

Ne prends pas exemple sur eux à l'aide de la kinésiologie.

3. Tu sais que ta volonté est freinée et tu veux tout faire pour la débloquer !

 

Félicitations, c’est déjà un super premier pas de s’en rendre compte et de vouloir trouver des solutions.

Et quand tu auras accès à ta volonté, tu trouveras la force de mettre au loin cette addiction et de la tenir à distance.

 

Tu pourras voir ton quotidien sous un nouveau jour, redécouvrir le goût des aliments, et conserver la fierté de cette réussite.

 

Aujourd’hui ça fait 8 ans !

Je suis super content d’y être arrivé…c’est un réel plaisir de voir le travail accompli et de le célébrer.

 

Mais j’avais attendu trop longtemps et je garde une fragilité.

Mais tant mieux ! Si jamais une tendance à replonger me venait, il y aurait ce « Oui…mais non ! »

 

Et si je sens qu’une vile et sournoise habitude peut devenir une addiction, et que ma volonté sans trouve fatiguée…je connais les bonnes adresses où me faire rebooster.

 

Ce parcours m’a permis de devenir l’accompagnant que je suis aujourd’hui, car toute expérience nous forge.

 

Et c’est ce que je te propose, un accompagnement pour soutenir TA volonté de fer, pour que tu puisses, toi-même être l’acteur / l’actrice de ton choix positif.


La kinésiologie Pill'Equilibre pour te redonner tes choix

Tu fais le choix d'avancer et tu veux que nous échangions sur ton addiction ?



 

Tu doutes encore un peu…


C’est complètement normal !

Je t’ai expliqué plus haut que ta VOLONTE pouvait être entravée par différentes peurs.

Et la peur du changement ne fait pas exception !

 

Il est parfois plus simple de rester dans un schéma que nous connaissons, même s’il est nuisible, que d’en changer radicalement, de peur que l’herbe ne soit moins verte ailleurs.


Atteint ton objectif avec la kinésiologie.


 

Pas encore de temps pour t'en occuper ?



C’est OK, prends le temps qu’il te faut.


Moi aussi j'ai longtemps attendu, tu as vu le résultat.

J'aurais pu hésiter encore longtemps. Mais il y a des choix qui ne peuvent pas attendre, au risque que la santé se détériore.


Comme le dit ce bon vieux film que tu connais certainement… « Chacun sa route ! Chacun son chemin ! »

Reprend ton potentiel et tes ressources naturelles.

Si nos chemins se croisent aujourd'hui à travers ces lignes, et que tu as lu jusqu'ici, c'est que je peux t'apporter quelque chose.

Ecris-moi en toute tranquilité: 06.43.89.52.71

Mon approche part du "non jugement" quelque soit la situation.



 

Rassure toi, nos chemins peuvent toujours se croiser un autre jour

Le jour où tu sens que:

  • Tu souhaites être accompagné.e sur ton chemin.

  • Tu as compris quels sont les freins que tu désires lever.

  • Tu as envie de compléter le travail que tu peux être fier/fière d’avoir accompli déjà en solo.

Choisis ton chemin avec les accompagnements Pill'Equilibre

Ne t’embête pas plus longtemps !

👇



Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page