top of page

Les 7 plaies du kinésiologue

7 boules kinésiologue

Le chiffre 7 ! Un chiffre très intéressant de par sa symbolique de chance, de création, de tranquillité (le repos du Dimanche) et d'harmonie.

Et la symbolique, c'est un outil que nous utilisons souvent en kinésiologie.

Mais on ne connait que trop bien l'histoire théologienne de ces plaies qui auraient frappé l'Egypte, créant le chaos et la désolation pour tout son peuple.
Bien qu'elles soient au nombre de 10, elles sont souvent appelées "les 7 plaies d'Egypte".
 

Et peut être qu'aujourd'hui, tu as l'impression que ta pratique ne trouve pas l'harmonie et l'équilibre du chiffre 7, mais que bien au contraire, tu vis des séances hasardeuses, énergivores et peut être même, disons le, chaotique.

C'est article est donc fait pour toi qui cherche des éléments de réponses à ce chaos kinésiologique qui t'accable.

Part vers la mise en lumière des 7 plaies du kinésiologue qui font que le chiffre de la chance, peut se transformer en "chiffre de la loose".

Les plaies d'Egypte: de quoi ça parlait ?

Le châtiment

plaies_egypte kinésiologue

Les 10 plaies d'Egypte, selon l'ancien Testament, étaient un châtiment envoyé par Yahvé au Pharaon, qui se refusait à libérer les hébreux qu'il avait réduits en esclavage, malgré les tentatives de Moïse de le convaincre d'affranchir son peuple.
 

Pour être puni de son entêtement, il aurait été accablé des 10 plaies suivantes:

  1. L'eau du fleuve se transforme en sang.

  2. Des grenouilles pullulent dans le pays.

  3. Des moustiques infestent l'homme et le bétail.

  4. Des taons envahissent les maisons.

  5. La peste anéantit chevaux, ânes, chameaux, bovins et moutons.

  6. Des ulcères affligent l'homme et le bétail.

  7. La grêle tue l'homme et le bétail, détruit les récoltes et les arbres.

  8. Des nuées de sauterelles couvrent le pays et dévorent toutes les plantes.

  9. Les ténèbres durent trois jours.

  10. La mort s'abat sur tous les premiers-nés de l'homme et du bétail.

Bien entendu, rien d'aussi terrible n'est à l'oeuvre lorsqu'il s'agit des 7 plaies du kinésiologie, sinon c'est que le ciel nous tomberait sur la tête.

cieltomber kinésiologue

Par contre, lorsqu'elles sont à l’œuvre, elles peuvent être énergivore et te ronger moralement si tu n'en prends pas garde.

Les 7 plaies kinésiologiques sur lesquelles poser un regard limpide

1. La pyramide de la loose

Pyramide kinésiologue

Tu la connais très bien.
Je parle de pyramide, mais je pourrais aussi évoquer cette pile d'outils qui s'élève de la terre jusqu'au ciel, sans que tu puisse atteindre le sommet sur la pinte des pieds.

  • des centaines de protocoles.

  • des dizaines de fiches (que tu as soigneusement réécrites) avec des mots et phrases qui disent les mêmes choses (si si! regarde bien 😉).

  • les multiples questions que tu poses au test et à ce mental fourbe de la personne

Bien entendu que tu aimerais certainement réduire la quantité de ces outils dans lesquels tu te perds et dont tu perds le sens...mais il existe souvent une petite voix qui résonne, celle qui te dit "Non! Si jamais peut être un jour il est utile et que tu ne l'as pas?! Ce serait la catastrophe !"

Et très souvent, derrière ce schéma, il y a souvent la croyance que "le trop c'est le mieux".

2. La pataugeoire de l'investigation

Patauge kinésiologue

L'investigation, c'est la phase fondamentale de ta séance te permettant de trouver les notions clés pour aiguiller tes client.es sur leur sujet.

Elle va elle vient. Une information à droite, une information à gauche, et le temps passe...très vite.

Ton investigation sur laquelle tu t'appuies devient alors un marécage chronophage dans lequel tu t'enlises et t'épuises.
Si tu ne prends pas garde à cet épuisement qui se crée, tu risques de générer une peur d 'investiguer, que le test viendra lire chez toi.

Comment tu peux le voir ?
Toi: "Que dois je faire ? "

Réponse du test: "Equilibrer" toute la séance

Méfie toi du test qui te demande de faire quelque chose qui t'arrange au plus profond.

Si ça perdure, il est peut être à l'origine de ce sentiment de ne pas "aller au fond des choses", qui te laisse un goût fade.

3. L'invasion des sauterelles de l'information

InvasionSauterelles  kinésiologue

Dans les plaies d'Egypte, un nuage de sauterelles s'abattit sur les récoltes qui furent dévorer.

Et c'est exactement ce qu'il peut arriver !

Lorsque tu as cette habitude de "tester/questionner, tester/questionner, tester/questionner", tu te retrouves à amasser un flot astronomique d'information qui remplissent ta hôte.

Mais viens l'heure du bilan (tu as un profil spt/poc à faire, où tu souhaites expliquer la séance), en fin ou au cours de la séance...et tu actives ton mental pour analyser le contenu de ta hôte.
C'est là où tes précieuses informations se transforment en sauterelles de l'information qui viennent te ronger le cerveau et te conduire à saturation.

Tu commences à le comprendre, une plaie isolée, c'est gérable.
Mais les plaies se combinent et s'alimentent les unes les autres.

Et c'est trois premières plaies peuvent déjà rendre ta vie de praticien.ne invivable lorsque tu n'arrives pas à les mettre en évidence.

Donc si déjà tu sens que ça patauge, que ça te fume le cerveau et que tu sens alourdi.e par le poids de ta séance, il est possible que tu sois en proie à ces plaies.
 

Ne laisse pas cette état s'installer, au risque qu'il se cumule aux autres plaies ci dessous, notamment si tu as ton cabinet.


Mon numéro tu le connais, t'as l'habitude qu'on échange: 06.43.89.52.71

4. Les ténèbres pédagogiques

ténèbres kinésiologue

Les ténèbres, c'est comme le voile qui ondule et obscurcit ton discours à mesure que tu essayes d'expliquer de façon la kinésologie, et surtout TA kinésiologie

Pourtant tu as tout ce qu'il te faut:

  • ta feuille avec ton triangle de la santé

  • ton récap sur John Tie et Georges Goddheart

  • ton exemple fétiche "quand vous parler en public, l'estomac se noue"

Mais à mesure que tu parles, tu sens dans le regard de ton interlocuteur/interlocutrice cette expression (grammaticalement fausse): "De quoi ça s'agit ?"

Tu rentres ensuite dans une énumération d'explications tortueuses, essayant de greffer des mots "sérieux" que tu as entendu avec d'autres en espérant que ça colle bien. (oui un peu comme le profil de SPT sans investiguer).

Et le résultat, c'est qu'avant même d'avoir démarré, tu as peut être déjà perdu confiance en toi.

Ton discours, ton explication de ta pratique, ta promesse, ton positionnement...ce sont des éléments fondamentaux pour pouvoir parler de ce que tu fais en toute sérénité.

Pas de miracle. Ca se travaille, seul ou en binôme qui t'apporte un regard extérieur.

5. La grêle administrative

grele kinésiologue

On entend souvent parler des agriculteurs, qui travaillent durement pour que leur culture puisse pousser et s'épanouir pour une récolte abondante.

Mais souvent, la grêle s'abat brusquement et ravage une partie de leur culture, ne leur promettant plus une récolte abondante et apaisante.

Cette plaie est manifestement basée sur le même schéma.

Car, après avoir travaillé durement pour accompagner les personnes dans leur problématique, avoir rempli ton cabinet, payé ton loyer et récupéré un salaire...s'abat inexorablement sur toi la grêle de l'URSSAF et des impots qui viennent te faire perdre presque 30% de ta récolte.

Quand cette plaie n'est pas préparée, elle peut ravager ton moral aussi facilement que la tempête fauche ton blé.

6. La peste solitaire

solitude kinésiologue

Tu as certainement envisagé de travailler dans un centre, un espace où des gens se réunissent pour prendre le caf', peut être manger ensemble.

Non ? Alors tu ne liras pas la suite de cette plaie.

Car au contraire, tu as prévu ce projet, tu ne pourras peut être pas le mettre en place tout de suite à ton démarrage ( manque de sous, prise d'un cabinet un jour par semaine, travaille en demie-journée).

Il est alors possible que tu te retrouves soumis.e à cette peste qui te colle à la peau: LA SOLITUDE en cabinet.

Elle intervient dans ces moments où tu as un creux et durant lesquels tu aimerais partager ce que tu vis...mais tu es seul.e face à tes doutes, tes peurs...face à toi même.

Elle peut être d'autant plus forte que tu sors d'un centre de formation au sein duquel tu retrouvais très souvent les mêmes personnes, pour échanger, apprendre et, avouons le, rigoler aussi.

Si je t'en parle aujourd'hui, c'est parce qu'elle ne s'enseigne dans aucun module, et pour certains, la solitude en cabinet est une omerta.

Pourtant, je ne compte pas le nombre de kinésiologues certifié.es qui m'appellent pour échanger sur le coup de mou qu'ils ont en post-certif en se retrouvant seul.e.

Cette situation, beaucoup la vive ou l'on vécue, moi le premier.

Ne reste jamais seul.e.

Appelle-moi: 06.43.89.52.71

7. Le "non-peps"

peps kinésiologue

Le "non-peps" reste pour moi la plaie ultime la plus désagréable.

Elle se résume simplement au "manque de kiff dans ta pratique".

C'est quand tu pratiques et que tu as:

  • une boule au ventre car tu espères ne pas tomber sur le proto que tu détestes

  • une désertion récurrent de l'envie de faire une séance

  • tes outils ne te parlent pas

Si ce n'est qu'un temps, les dégâts sont minimes.
Si elle perdure et s'installe confortablement, tu risques de te retrouver dans un fonctionnement d'automate duquel tu ne te tireras aucune saveur de l'accompagnement que tu procures, au risque de ne "plus te reconnaître dans ta pratique"

Une plaie est manquante ?

Tu l'as remarqué, je n'ai pas parlé de ce traditionnel "faire des liens"...certainement parce que ce n'est pas le plus important. (Oui ! J'ose le dire ! 😁)

Faire du lien, ça peut être bien...avec parcimonie.

Ne pas en faire, c'est bien aussi.

Il faut savoir respirer avec cette fausse plaie que, finalement, tu peux mettre de côté facilement.

Contre-balancer les plaies.

contrebalancer kinésiologue

C'est tout simplement impossible si tu refuses de les voir, et que les seules certitudes qui t'habitent sont :

  • "non, j'ai juste un petit blocage."

  • "non, tout va bien dans ma pratique."

  • "quand on me demande d'expliquer la kinésio, je dis que c'est un truc qui sert à quelque chose"

Et c'est OK...tout est juste nous a t-on dit.
Et tout le monde n'est pas prêt, ni en mesure de voir qu'il/elle a certainement quelque chose à remettre en perspective / en question.une trame de séance qui te correspond

Si t'as remarqué que certaines de ces plaies se sont déjà accumulées et que ça t'inquiète tu as plusieurs possibilités pour les contrebalancer:

Piledossier kinésiologue

1. Rester comme ça en te disant que ça va passer!

(Laisse tomber celui là, sauf si « tu n’as jamais vécu aucune de ces situations » dont on parlait plus haut😉)

2. En freelance, pour voir par toi-même comment régler ce problème que tu découvres peut-être…tout dépend du temps que tu as pour envisager et tester une solution.

Tu as déjà reçu quelques astuces par mail pour pouvoir avancer:

  • le Tri'tricolor de tes outils

  • le retour vers le futur dans la séance pour limiter les bugs de test

  • la posibilité de me joindre pour échanger: 06.43.89.52.71

3. Travailler en binôme, avec moi ou quelqu'un de ton choix, afin de t'accompagner à ton rythme pour mettre plus de clarté dans ta pratique, et surtout plus de toi.

Ca peut prendre différentes formes adaptées à tes besoins:

  • analyses de séance pour revoir ta trame, les éventuels blocages qui t'habitent, les axes d'amélioration

  • tutorat/accompagnement pour t'accompagner vers ta certif

  • reconstruction de ta pratique pour te créer une trame de séance qui te correspond

Tu souhaites en savoir plus sur tes possibilités adaptées ?

bottom of page